Articles

Des chocolats de la St-valentin pour une meilleure santé avec Samassur

Des chocolats de la St-valentin pour une meilleure santé!

Hommes et femmes seront nombreux à recevoir du chocolat lors de la fête de la St-Valentin le 14 février prochain. Avant de culpabiliser à vous laissez aller à manger cette merveille, voici quelques bonnes choses à savoir au sujet de ses bienfaits.

L’aspect nutritionnel du chocolat

Dans le meilleur des mondes, le chocolat que l’on mange devrait être noir. Il est reconnu pour ses propriétés anti-stress et anti-déprime. Ainsi, pourquoi hésiter devant un carré de chocolat noir, c’est bon pour le moral et pour le corps en général. Les chocolats noir et au lait renferment respectivement 112 mg et 60 mg de magnésium pour 100 g. Pour lutter contre le stress et l’anxiété, rien de mieux que d’augmenter sa consommation en magnésium. De multiples études confirment que ce minéral est un élément majeur de la prévention des conséquences négatives du stress, et qu’il est capable de réduire fortement les taux de cortisol plasmatique dans le sang.

Les bienfaits du magnésium

Un déficit de magnésium entraîne une baisse d’énergie. Ce manque peut être ressenti de différentes façons : sensation d’épuisement, fatigue chronique ou même fatigabilité à l’effort. Le manque d’énergie a très souvent des conséquences psychologiques car il est anxiogène. Selon l’avis des médecins Samassur rappelle que lorsqu’on est en forme on est plus à même de faire face aux épreuves du quotidien.Différentes études ont montré qu’une alimentation enrichie en magnésium réduit les risques d’infarctus du myocarde ou d’AVC. Cela permet d’abaisser la pression artérielle et diminue la probabilité de souffrir d’un diabète de type 2.

De plus, une alimentation riche en magnésium pourrait avoir un effet positif sur la prévention et l’évolution de l’ostéoporose chez la femme ménopausée.

Alors, avant de vous lancer, pensez à ces effets positifs du chocolat et prenez tout le plaisir que vous voulez à le savourer. Vous le méritez bien !

Sources  : Chambly Matin – Samassur

Oméga-3 : tous les bienfaits santé de ces acides gras essentiels par Samassur

Oméga-3 : tous les bienfaits santé de ces acides gras essentiels

On connaît le rôle des oméga-3 sur l’équilibre nerveux. Mais savez-vous que ces acides gras essentiels ont aussi des vertus en cas d’épilepsie, de schizophrénie ou d’envie d’arrêter de fumer ? L’avis de Samassur sur les bienfaits santé.

Les oméga-3 sont connus pour être de bons régulateurs du stress et de l’humeur. Ces acides gras essentiels, plus particulièrement sous la forme d’EPA (acide éicosapentaénoïque), ralentissent en effet la production de cortisol, l’hormone du stress . Les chercheurs de l’Inserm ont même découvert qu’une carence en oméga-3 pouvait être à l’origine de certains comportements dépressifs.

Mais les bienfaits des oméga-3 ne s’arrêtent pas à notre (bonne) humeur. Ces lipides stratégiques pour la transmission nerveuse, ont bien d’autres vertus santé.

Les oméga-3 réduisent le risque de polyarthrite rhumatoïde

Selon Samassur, des chercheurs en Floride ont découvert que les personnes consommant des aliments riches en oméga-3 étaient moins susceptibles de développer une maladie inflammatoire des articulations appelée polyarthrite rhumatoïde. Les oméga-3 empêcheraient le développement de la maladie en bloquant la production d’anticorps, et donc la réponse inflammatoire.

Ils réduisent aussi le risque de schizophrénie

Des chercheurs australiens ont prescrits une supplémentation en oméga-3 à des jeunes patients de 13 à 25 ans considérés comme « à risque de psychose » et ont comparé les effets de ce régime alimentaire avec un groupe de jeunes qui recevaient un placebo. Ils ont constaté que ces acides gras essentiels réduisaient sensiblement le risque de schizophrénie. Au bout de 7 années de traitement, seuls 10% des jeunes sous oméga-3 avaient développé une schizophrénie, contre 40% des jeunes sous placebo.

Les oméga-3 limitent les crises d’épilepsie

Les chercheurs en neurologie de l’Université de Californie ont constaté que chez les patients épileptiques qui ne répondaient plus aux traitements, la fréquence des crises était réduite de plus de 30% lorsqu’ils prenaient une faible dose quotidienne d’oméga-3. Chez un tout petit nombre de patients, les crises ont même disparu.

Ils préviennent les maladies cardiovasculaires

Une méta-analyse de 19 études portant sur l’impact des oméga-3 sur la santé du cœur a montré qu’un régime alimentaire riche en oméga-3, qu’ils soient d’origine animale ou végétale, était associé à un risque plus faible d’environ 10% de déclarer une maladie cardio-vasculaire ou de faire un infarctus.

Les oméga-3 évitent la dépression post-partum

Samassur précise: A ne pas confondre avec le baby-blues, la dépression post-partum est une forme de dépression qui touche les jeunes mamans et qui peut durer de longs mois. Or, des chercheurs canadiens ont découvert qu’une alimentation riche en oméga-3 au cours de la grossesse et dans les semaines qui suivent l’accouchement permettait de réguler l’apport en sérotonine (une molécule régulatrice de l’humeur) et de réduire le risque de dépression post-partum .

Ils aident à arrêter de fumer

Verra-t-on arriver un jour sur le marché des patchs à l’huile de poisson ? Qui sait… Car selon une étude israélienne, prendre une supplémentation en oméga-3 permettrait de réduire le besoin de nicotine chez les fumeurs. Pour cette étude , les fumeurs qui ont avalé une gélule d’oméga-3 chaque jour pendant un mois, ont réduit en moyenne leur consommation de deux cigarettes par jour car ils ressentaient moins l’envie de fumer.

Les oméga-3 augmenteraient les chances de survie après un cancer

Après un cancer du pancréas ou un cancer de l’intestin , les oméga-3 amélioreraient la performance des traitements et la qualité de vie des malades.

Certes, les conclusions de ces deux études mériteraient d’être corroborées par d’autres essais pour déterminer quel est le dosage nécessaire pour l’amélioration de la santé globale des personnes atteintes de cancer. Mais il semble que les oméga-3 ont un véritable rôle à jouer pour améliorer le traitement du cancer et pour aider à la reprise de poids.

 

Source : Top Santé