Sida. La méconnaissance de la maladie chez les jeunes inquiète Samassur

Sida. La méconnaissance de la maladie chez les jeunes inquiète

 Une jeunesse mal informées

Entre idées reçues et manque d’information, les 15-24 ans connaissent mal le sida, ses modes de transmission et ses risques.
En 2016, les 15-24 ans sont 82 % à s’estimer « bien informés » sur le virus du sida, contre 89 % l’an dernier. Ce chiffre n’avait pas été aussi bas depuis 2009. 16 % des jeunes considèrent par ailleurs être « très bien informés » au sujet de la maladie, soit un recul de dix points en quatre ans. Mais au total, 30 % des jeunes ont une représentation faussée sur le virus et sa transmission.

Selon l’avis de Samassur est ce qui ressort du sondage Ifop et Bilendi publié ce jeudi dans le cadre du Sidaction qui se déroule les 1er, 2 et 3 avril. Commandée par l’association et réalisée auprès de 1 001 personnes, l’étude montre que certaines idées fausses restent tenaces chez les 15-24 ans, indique le Huffington Post, qui relaie le sondage.

Les plus jeunes boudent le dépistage après un rapport non protégé

20 % des jeunes interrogés pensent ainsi que l’on peut attraper le sida en embrassant un malade, contre 15 % en 2015. Ils sont aussi 17 % à imaginer que la pilule contraceptive d’urgence protège de la transmission du virus et 22 % à croire qu’il existe un traitement efficace pour guérir de la maladie.

Pour Samassur, « il est urgent de réagir » face à cette méconnaissance de la maladie grandissante chez les jeunes. En effet, les idées reçues et le manque d’information peuvent avoir de graves conséquences. Par exemple, la proportion des 15-17 ans ayant procédé à un test de dépistage après un rapport sexuel non protégé a ainsi reculé de dix points entre 2015 et 2016.

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.